Motivations

Depuis quelques années, la problématique de l'énergie est devenue un sujet de société essentiel, pour lequel de nombreux organismes de recherche s'investissent. Les modes de production d'énergie, ainsi que les modes d'utilisation, sont extrêmement nombreux et diversifiés. Une vision globale de la problématique est très difficile à acquérir, tant les compétences requises sont multiples. De plus dans cette problématique, les recherches appliquées et fondamentales sont largement mises à contribution. Il est important d'y impliquer les étudiants effectuant des thèses sur des sujets liées aux différents modes de production ou de consommation d'énergie. En effet, une thèse s'effectue sur une durée relativement courte, pendant laquelle le doctorant a peu d'opportunités pour élargir à la problématique générale de l'énergie son domaine de connaissance, souvent très spécialisé.

C'est sur ce constat, il y a 5 ans, qu'est née l'école Energies & Recherches. son objectif est donc de proposer des cours concernant la problématique générale de l'énergie (sources, vecteurs et contraintes). Ces cours sont effectués par des chercheurs et des enseignants reconnus dans leur spécialité et ont pour but de donner les éléments de base et l'état de l'art dans le sujet concerné. Un DVD, qui rassemble l'intégralité des cours enregistrés en vidéo et leurs supports, est édité par l'école et distribué aux participants. Remis à jour trous les deux ans à chaque nouvelle édition, il constitue une base de données complète et très accessible.

Un desobjectifs de l'école est d'impliquer les doctorants dans la discussion. Pour cela, une douzaine de doctorants sont sollicités pour présenter oralement leurs travaux de recherche, et illustrer ainsi, plus en détail, les différentes voies de recherche explorées aujourd'hui. Tous les doctorants ont également la possiblité de présenter leurs travaux lors de séances posters à l'issue desquelles un prix est décerné. Une table ronde est également organisée et sera consacrée, lors de cette prochaine édition, aux risques (technologiques, environnementaux, sociologiques...) liés à la problématique de l'énergie. Un séminaire est également prévu lors d'une soirée. Il abordera la difficulté de conserver un regard critique face à l'abondance des chiffres (et leur manipulation) présentés pour défendre tel ou tel système ou projet.

Comme pour la précédente édition, l'école ouvrira une dizaine de places à des chercheurs qui souhaiteraient participer à cette semaine de rencontres autour du thème de l'énergie. En effet il nous paraît également enrichissant pour les doctorants de pouvoir échanger, dans un contexte privilégié, avec des chercheurs déjà engagés dans une carrière sur l'énergie.

Notre souhait final est que l'école contribue à souder une communauté de jeunes chercheurs travaillant dans la problématique générale de l'énergie. 

CEA ADEME IFP IPHC SFP Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche CNRS IN2P3